01 novembre 2006

EVOLUTION D'OCTOBRE

Couleurs cuivrées des arbres qui s'endorment.
Et des teintes enflammant mes massifs arbustifs.
Je vais par mon labeur les remettre en forme.
Avant que ne reprenne le zéphyr gélif.

Les vendanges sont faites. Le vin est au tonneau
et la vigne se pare de couleurs de joyaux.
La forêt se couvre des ses parures d'ors.
Et le fond de notre âme est noyé de remords.


Et la faune elle-même a perdu sa vigueur.
Les oiseaux des campagnes se terrent et les couleurs,
des robes, des pelages, se fondent à nos yeux.
Et les nuages noirs envahissent les cieux.

Et d'autres sont partis sous d'autres paysages,
sous d'autres contrées où ils font des ramages,
pour d'autres amoureux, et pour d'autres poètes
et même des chasseurs qui harcèlent ces bêtes.



Toi aussi tu as fui, tu t'en vas. Tu es lasse.
Peut être verras tu ces vols d'oiseaux qui passent.

5 commentaires:

  1. Je viens de "feuilleter" ton blog . Tu as des photos magnifiques !
    Chez toi tout est en ordre , chez moi c'est un peu plus la jungle ou même la forêt vierge !
    Merci de ta visite .

    RépondreSupprimer
  2. merci Khate
    fais voir des photos de ta "jungue"
    steûplaît!
    bises

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir Vincent!
    Très belle note comme toujours!
    J'ai vu ce vol d'ouseaux qui passent...:)
    Il faisait beau aujourd'hui, j'ai travaillé au jardin pour couvrir les fuschias :)
    Bises Bon week-end

    RépondreSupprimer
  4. Voici de bien jolis mots sur l'automne, que je découvre au fil d'une flânerie dominicale, de blogs en blogs. Et puis des images d'Afrique, de montagne ( et la saveur des absurdes de nos campagnes) pour embarquer vers d'autres destinations que la mer qui me borde. Bon dimanche.
    Sido

    RépondreSupprimer
  5. BIENVENUE L'amie sido.
    merci d'être venue - reviens souvent et bon dimanche.

    RépondreSupprimer

vos commentaires seront désormais lu avant d'être publiés sur ce site, merci de votre patience !

Vince "Africantal"