19 novembre 2006

Uranie.


Bononononvououour! Ouaf!
V'm'appelle URANIE, Qu'est fque v'me marre dans le vardin de mon papa!
Oh! efcuvez moi, v'ai un feveux dans la boufe. Phhtt! ptoui!
Pardon. Je m'appelle Uranie. Uranie For Always And Ever Loup. C'est mon nom complet.



Quand j'étais petite (c'est moi en dessous, sur la photo) on m'avait mis dans le jardin. Il était grand ce jardin. J'arrivais pas a en faire le tour. Trop grand. Maintenant ça va mieux. Le jardin, il est devenu plus petit.

Mon papa, quand j'étais plus petite, il m'appelait "la taupe". Pourtant je peux pas dire que j'étais à la mode. Il m'avait mis un p'tit collier rouge autour du cou. Rouge! C'est nul le rouge. Moi, je voulais de l'écossais. C'est chic, l'écossais. Avec le noir. Surtout que je suis anglaise. Il a des ces goût s de chiottes!


Maintenant j'ai bien grandie. J'aime bien me faire photographier. Je suis toujours là quand mon papa il fait des photos. Au printemps je me suis mise à coté d'une plante. Mon papa il m'a fait les présentations. Il m'a dit que la fleur à coté de moi c'est un foulcan. Un jour il a même dit à une voisine que c'était une viorne du japon. Il a menti. C'est un foulcan. la preuve. Il le dit tout le temps que les fleurs c'est des foulcan. Ca va j'suis pas sourde! Ouaf!




Même que là je suis encore là, entre le foulcan du japon et un foulan cierge. Alors!

Et puis là il a fait plein de trous dans l'herbe. Je lui ai demandé s'il cherchait des nonos. Il m'a même pas répondu. Méchant! Et après, môssieur a planté tout plein de foulcans. Des avec des grandes fleurs, des avec des feuilles de toutes les couleurs. Y en avait même des avec les feuilles toutes déchirées. Il s'en est même pas rendu compte. Nullos!


Quand il a eu fini, il m'a dit que tout ça c'était des foulcans. Pas la peine de crier! J'ai compris que c'est des foulcans pour cacher ses nonos. Depuis le temps qu'il me le dit. Il me prend pour un homme ou quoi? Il les a même pas retrouvés ses nonos. Il a qu'à mettre ses lunettes.

Quand il est parti j'ai voulu l'aider à chercher les nonos. M'a même pas dit merci. Ingrat va!


Cet après midi ils m'ont fait un coup tordu. Il m'ont emmenée en promenade. Moi je me méfiais pas. je me roulais à droite, à gauche. Je passais dans les ronces, dans les feuilles. J'me suis bien amusée! Ah oui pour ça, je me suis bien amusée. Mais au retour. Ces peaux de vaches, ils m'ont attrapée. Vous savez ce qu'ils m'ont fait? Ils m'ont trempée dans de l'eau chaude. Ils sont fous. Ca fait mal l'eau chaude. Et puis ça mouille, l'eau chaude. P'têt moins que la froide, mais ça mouille. Heureusement que le feu était allumé. Eux aussi, c'est rien que des allumés. Non mais! je suis encore petite, moi!

Dites, vous voulez pas me prendre chez vous? j'suis malheureuse. Ici.

MECHANTS !!!!!

16 commentaires:

  1. Qu'il est beau, ton chien!!
    Tu as de la chance, Vincent!
    Qu'il se sent bien dans son jardin!
    Nous avons Titi! Un schid-zou!
    Il adore aussi me suivre au jardin et voir ce que je plante. Il adore faire des trous aussi!!!
    J'ai ecris aussi des histoires sur notre Titi http://pergola1.free.fr/?p=23
    http://pergola1.free.fr/?p=7
    Bisous de ce lundi A bientôt
    J'ai reçu les chansons! Merci!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Pauv' Toutoune ! pour éviter de rentrer toute sale de la ballade et ainsi échapper au bain, demande au Père Noël de jolies bottes en caoutchouc et un bel imper assorti .
    Qu'est-ce que tu dis ? tu ne veux pas être ridicule ? C'est comme tu veux , à toi de choisir ...

    Tatie Nicole

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air effectivement martyrisé ce pauvre toutou ! Commentaire très amusant, lu avec sourires. Bonne soirée,... au coin du feu ?

    Sido

    RépondreSupprimer
  4. Tatiana :
    Bonjour. Merci. j'ai vu ton toutou sur ton blog. Il est bien mignon.
    Lasido : Elle est très malheureuse en effet. Merci pour elle.
    Nicole : des bottes en caoutchouc et un imper! Et pourquoi pas un ciré et des esclops des fois!

    RépondreSupprimer
  5. Arès ta remarque chez Micheline, j'ai eu l'impression qu'on ne s'est pas compris. Alors je t'ai remis un com avec les points sur les "i".
    J'ai trouvé ta réaction à mon égard plutôt blessante et voulu te faire remarquer que "tu n'as pas le privilège du coeur..."
    Ca serait bête, pour toi comme pour moi, de se croire supérieur à l'autre... Enfin, sans vouloir te blesser, c'est ce que je crois.
    Je te mets mon mail pour si on ne s'est toujours pas compris :
    andretieno@cegetel.com

    RépondreSupprimer
  6. ABEN et MICHELINE.
    JE NE VOULAIS SURTOUT PAS que tu prenne ça pour des propos blessants. Bien au contraire. Tu t'étais parfaitement exprimé et j'avais parfaitement compris le sens de tes phrases. Pour résumer, tu disais qu'un homme n'avait pas l'habitude de pleurer.
    Je t'ai simplement apporté mon témoignage pour te dire que moi aussi, j'étais profondément ému aux larmes par des évènements, souvent mineurs. Je me suis mal exprimé et je te pris de bien vouloir me pardonner.
    Je le redis donc publiquement : Aben tu as bien raison de dire qu'un homme n'a pas de honte a pleurer et je cite les évènements qui me touchent particulièrement.
    Aussi, je fais un copier-coller de ce texte sur le blog de Micheline. Ainsi mes précisions et ma demande d'excuses seront publiques.
    A plus j'espère
    vincent

    RépondreSupprimer
  7. Euh... désolé d'interrompre vos explications... Je voulais juste passer pour dire que j'adore ce billet, il a vraiment du chien ! C'est vraiment très drôle ! J'ai appris un truc au passage, car je ne ne savais pas que les noms de plantes étaient aussi simples à retenir !

    RépondreSupprimer
  8. Comme quoi, quand on ne se comprend pas, mieux vaut s'expliquer que d'en vouloir à l'autre. Désolé d'avoir si mal interprété tes mots et à mon tour de te demander de m'excuser.
    J'essaie de faire aussi du copié-collé chez moi et chez notre amie.
    A tout bientôt j'espère, je te mets dans mes liens pour passer plus souvent chez toi

    RépondreSupprimer
  9. ouai pour le problème du dessu, ça viens de mai 68 . depuis cette date il est interdit de dire ce qu'on pense et quand on le dit il faut le dire en faisant attention qpour que personne ne soit blessé. Par exemple tu fais des compliments à qq'un y en a qui pensent que tu te fous de leur gueule. Tu parles d'un phénomène de société, éh bien, c'est inderdit de généraliser.
    Pour le nom des plantes, un chien, ça généralise pas mal. @+

    RépondreSupprimer
  10. J'adore ce petit texte plein d'humour !
    Ton chien est très mignon .
    J'en ai un grand et un petit et ils s'entendent à merveille , c'est quand même le grand qui remet la pitchounette à sa place quand elle aboie sans savoir pourquoi .

    RépondreSupprimer
  11. Pauvre Uranie! Viens à la maison va! J'ai un Fébus qui t'attends et aussi un feu de bois!Méchant Vincent, hou! Ceci dit je connais quelqu'un qui avait appelé son chien Foulcan, ça donnait :"Foulcan, viens ici!"

    RépondreSupprimer
  12. Je n'ai pas de chien mais des poissons, eux aussi ils aiment les plantes :)

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir Vincent!
    Comment vas-tu?
    Bisous de ce WE!
    Salutations à Uranie!
    PS Mon ecran s'est plante et se deplante! Alors j'attend qu'il soit réparé par mon fils!

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Tatiana. je vais bien, et toi?
    Les neiges ont du parsemer les sommets de la suisse, je suppose. Ce doit être très beau.
    Bise et à bientôt

    RépondreSupprimer
  15. Salut Vincent, Uranie a une belle plume pour un chien (en plus de ses incroyables talents de jardinier bien sûr)...
    Bisous.
    Virginie.

    RépondreSupprimer
  16. alors là mdr, j'adore ta façon de faire parler ton chien, et de découvrir ton environnement qui doit te donner pas mal de travail. Bisous

    RépondreSupprimer

vos commentaires seront désormais lu avant d'être publiés sur ce site, merci de votre patience !

Vince "Africantal"