18 mai 2007

A dromadaire

Petit clin d'oeil à Vincent, en écho aux récents billets tunisiens. En voyant cette photo ressurgie du fin fond d'un album de voyage, ma fille (qui m'a reconnue, comme quoi je n'ai pas trop changée...) s'exclame :

- mais Maman, tu ne m'avais pas dit que tu avais fait du chameau !!! Amusée, je lui réponds que :
- c'était il y a longtemps, tu n'étais pas encore née.

Cette photo fut prise en 90, lors d'un voyage en Tunisie, je m'étais amusée à faire une petite balade à dos de dromadaire, j'avais bien ri, et je me souviens d'une chose : ce n'est pas du tout confortable !

16 commentaires:

  1. bonjour
    je confirme ,ce n'est pas tres confortable
    patrick

    RépondreSupprimer
  2. Salut Véro!!! te voici enfin de retour dans notre blogosphère.
    je reconnais bien la dame du prmier rang. Il y a en elle quelque chose de kennedy.

    RépondreSupprimer
  3. Une semaine passée à Nabeul, à visiter la ville à être invitée chez le potier de notre hôtel et à se reposer mais pas encore de dromadaire...

    RépondreSupprimer
  4. Je vais vous surprendre mais je ne trouve pas ça inconfortable du tout. même si c'est pas le top.
    Ce qui me gène, c'est le regard du dromadaire lorsqu'il tourne la tête pour te fixer de son oeil sévère. Brrrrrrr!!!!
    Et bien sûr les borborigmes qu'il produit avec sa langue.
    sinon le reste ça va!
    Ah oui! j'oubliai cet animal stupide à la facheuse habitude de se lever avant que tu sois installé définitivement que son dos.
    autre commentaire : Au maroc, on le monte sur la bosse et en tunisie à l'arrière. c'est peut être là où réside l'incomfort.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai fait un peu de dromadaire au pied des pyramides à Guizeh. C'est d'un chic !!! mais c'est pas plus confortable pour autant.

    V. tu es très chouette là haut perchée :o))

    F.

    RépondreSupprimer
  6. V. est toujours très chouette harpenteur quoiqu'elle fasse.

    RépondreSupprimer
  7. hu hu hu (c'est moi la chouette qui huhule ;)

    RépondreSupprimer
  8. Wic!!!! :
    T'en as de drôles toi!!!
    justement je vais t'en dire un bonne au sujet de la conduite des dromadaires.
    """""" Un touriste a l'occasion de louer un dromadaire à la journée dans un pays du marghreb. Avant de partir seul en rando, le loueur lui donne les instructions :
    Pour faire lever le dromadaire, pas de problème il se lève dès que tu es sur son dos.
    Pour le faire coucher il faut lui dire : baraké!
    Pour le faire avancer : Houf!!
    Pour le faire trotter : houf-houff!
    Courir : et ainsi de suite.
    Pour l'arrêter : "Aïcha" (son nom)
    le touriste part donc dans le désert : Houff!!! promenade tranquille dans les oasis, palemraies.
    Il a envie de poivrer un peu la promenade car il commence à s'endormir, bercé par le pas nonchalant du camélisé : Houff-houff!! La bestiolle accélère donc le rythme de ses pas. Ca devient sympa. Lawrence d'arabie en moins cher.
    Il arrive sur un reg plat comme une assiette : Le méhari se lance donc dans une course de chameau. A donff! c'est grisant et raffraichissant. l'air te fouette le visage..............
    ceci jusqu'à la fin de l'horizon.
    Soudain!!! que voit-il?? Sa trajectoire est axé en plein le bord d'un précipice. "The canyon", vertigineux. faut faire qq chose. :houff-houff-houff-houff!!!
    Bien sur le dromadaire accélère. "Non c'est pas ça" ......
    Alors pris de panique le touareg d'occasion essai tous les mots qu'il a appris avant de venir en voyage. Il ne se souviens pas du nom de l'animal.
    Ali-baba! rien
    Jamila!!! rien
    fatma!!!! rien
    Balèk!!!! rien
    saïd!!!!! rien
    Chouff!!! rien
    Saïdati!! rien
    msa el kheir!!! rien
    Fondouk!! rien!!!
    et le vide approche à vitesse grand V.
    Ghedoua!!! rien.....2 mètres
    Min fadlak!! rien...1 mètre
    Aïcha!!!!!! Le bétail stoppe juste
    sur le bord du ravin..... Houff!!!

    RépondreSupprimer
  9. Très drôle Vincent ! Il y a donc des ravins ???

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Wictoria :
    En effet il y a des ravins dans le désert. Il s'agit des fractures entre des immenses plateaux, des hamadas qui sont coupés à vifs et forment de larges canyons relativement peu profonds, au font desquels sont blotties les oasis et les palmeraires.

    RépondreSupprimer
  11. ah ! et bien j'en apprends tous les jours :)

    RépondreSupprimer
  12. Salut WIC : comment fais tu pour savoir que j'ai placé un "comment"? Serais tu "abonnée à mes flux. Tu m'étonneras toujours!
    A plus j'espère

    RépondreSupprimer
  13. Nathalie K.01 juin, 2007

    Ma premiere visite sur ce blog. Tres dynamique ... Moi je ne me suis jamais laissee alle a monter un chameau ou dromadaire.

    RépondreSupprimer
  14. nathalie K : merci pour ta visite. J'éspère t'y lire encore souvent.
    bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  15. Je me demande quel effet ça doit faire de monter là-dessus ? Impressionant j'imagine !

    RépondreSupprimer
  16. salut Samuel!
    Quel effet? éh bien! ça dépend dans quel pays tu te trouve.
    Au Maroc tu es assis sur la bosse et en Tunisie et d'autres pays, tu es assis à l'arrière de la bosse.
    Cette dernière position me semble moins confortable. Sensation de glisser, mais ça va.
    Sur la bosse, tu es plus haut et au milieu du véhicule. Tu es un peu plus balancé doucement.

    RépondreSupprimer

vos commentaires seront désormais lu avant d'être publiés sur ce site, merci de votre patience !

Vince "Africantal"